Les Projets Virus

Identification et caractérisation des virus infectant la patate douce au Burkina Faso

Résumé du projet :

Les maladies virales constituent la deuxième contrainte majeure de la production de la patate douce au Burkina Faso après les problèmes causés par les charançons.

Les virus responsables de ces maladies sont entre autres le Sweet potato feathery mottle virus (SPFMV; genre Potyvirus, famille Potyviridae), le Sweet potato chlorotic stunt virus (SPCSV; genre Crinivirus, famille Closteroviridae), le Sweet potato leaf curl virus (SPLCV ; Genre Begomovirus, famille Geminiviridae) et des alphasatellites (données non encore publiées). Ces virus ont été caractérisés à l’échelle moléculaire grâce aux nouvelles générations de séquençage (NGS). Ces données moléculaires traduisent bien la diversité des symptômes observés sur le terrain. Les phénomènes d’interactions synergiques sont courants entre ces virus. C’est ainsi que l’interaction entre le SPCSV et le SPFMV résultant de co-infection est responsable d’une maladie très sévère pouvant causée des pertes des récoltes de l’ordre de 100%. Les connaissances sur ces virus restent néanmoins incomplètes, avec plusieurs symptômes de type viral, dont l'étiologie n'est pas encore connue. Une contribution majeure du projet sera d'approfondir l'inventaire des virus de la patate douce au Burkina Faso et d’élaborer des outils moléculaires de suivi des virus identifiés. Cela permettra d'avoir de meilleures connaissances sur leur diversité, et la présence éventuelle de souches virales recombinantes.

Résultats attendus et effets de levier :

-          Identification des virus infectant la collection de patate douce de l’INERA.

-          Caractérisation moléculaire et biologique des principaux virus infectant la patate douce.

-          Connaissance des variétés de patate douce résistantes aux différents virus.

-          Vulgarisation des connaissances concernant les maladies virales de la patate douce auprès des acteurs de terrain (producteurs, techniciens de vulgarisation agricole).

 

 Logistique à prévoir pour le LMI :

-          Produits chimiques pour l’extraction d’ARN et d’ADN et amplification par PCR.

-          Séquençage des produits d’amplification PCR.

-          Missions de terrain

 

Responsables du projet: Ezéchiel TIBIRI, Fidèle TIENDREBEOGO, Oumar TRAORE

Financement : CIP, INERA, PEERS (AIRD)

Demande associée : néant